IMG-20220218-WA0021.jpg

bondage

corps & pénis

Le bondage est une pratique sexuelle sadomasochiste dans laquelle un des partenaires est attaché.

Outre les cordes permettant de ligoter son partenaire, le bondage fait appel à toutes sortes de moyens de contrainte 

Avec quoi voulez-vous être attaché ?  Cordes  , bracelets , colson , adhésif , cellophane , menottes ,….

histoire offerte par  Démonia Paris

SHIBARI

Le shibari est le nom donné au bondage japonais. Il est l'héritage de techniques de torture. Il n'a plus le même objectif

aujourd'hui. Le fort potentiel sensuel de la contrainte par les cordes a fait entrer le shibari dans la catégorie des jeux érotiques. Il est aujourd'hui pratiqué un peu partout dans le monde, que ce soit dans le cadre du BDSM ou non. Le shibari peut s'exercer au sol, en semi-suspension ou en suspension.

🪢Très souvent associé au sexe et à l'univers du SM, il comporte en réalité une dimension spirituelle et artistique très marquée. Les nœuds forment des figures géométriques qui viennent sublimer le corps. Les motifs sont soigneusement pensés et ont chacun une signification qui leur est propre.

Une profonde connexion se créé lors d'une séance, l'attacheur est à l'écoute de son modèle, de sa respiration et de ses mouvements. Le shibari se prête particulièrement bien aux jeux de soumission / domination. Il a pour but de contraindre, sans provoquer de douleur.

La personne attachée lâche complètement prise, s'abandonne à l'autre. Elle est contrainte par des liens, mais son esprit est libre de ressentir tout le plaisir que lui offre cette séance.

Même si on a tendance à voir beaucoup plus de femmes attachées, le bondage s'adresse aussi aux hommes. La technique est la même, les nœuds ne changent pas. Peu importe le corps que vous avez, vous pouvez pratiquer le shibari et en retirer du plaisir.

Concernant les parties du corps pouvant être contraintes, certains motifs se concentrent sur des parties bien précises du corps, comme les mains et les bras, les jambes, les parties génitales ou la poitrine.

Le ligotage peut partir de ces points d'ancrage avant de se déployer sur l'ensemble du corps. Il peut alors aboutir à une immobilisation totale, comme dans la position du hog-tie.